5 étapes pour une reconversion professionnelle réussie

5 étapes pour une reconversion professionnelle réussie

Cela fait plusieurs années que tu occupes le même poste et l’envie de découvrir de nouveaux horizons se fait sentir. Tu ne te sens plus à ta place dans cette entreprise, dans ce poste et tu rêves de te lancer dans un nouveau métier. N’est-ce pas le moment d’entreprendre une reconversion professionnelle ? Si tu désires entamer cette démarche mais ne sais pas comment t’y prendre ni par où commencer, étant moi-même passé par là, je te partage dans cet article les 5 étapes pour une reconversion professionnelle réussie !

Un changement étape par étape

Dans un monde idéal, nos désirs et nos rêves se réaliseraient instantanément …

En ce qui concerne cette nouvelle aventure professionnelle, garde à l’esprit que le changement ne se fait pas obligatoirement du jour au lendemain.Bien qu’il y ait des cas où la reconversion s’est faite sans transition, il est possible de changer de voie sans tout plaquer ni prendre de risques démesurés. Découvre la première étape qui revêt d’une grande importance avant de passer à l’action.

Étape 1 : Faire l’état des lieux

Avant toute chose, il est important de faire un état des lieux de ta situation. En effet, avant de passer à l’action, il faut que tu fasse le bilan de l’état présent en faisant un point sur les risques éventuels, les ressources dont tu auras besoin pour assurer ta transition professionnelle et surtout sur ta situation financière.

  • De quoi as-tu besoin  pour entreprendre ta reconversion ?
  • Quels sont les risques avérés ?
  • Quelles sont les mesures à prendre pour anticiper ces risques ? 
  • Quelle est ta situation financière actuelle ?

Comme tu le sais, l’art de vivre Japonais me passionne et je suis fan de leurs méthodes ! Ainsi, je te partage une méthode japonaise pour gérer simplement tes finances : il s’agit du Kakeibo. Un outil incroyable et pratique qui te permet de visualiser et de gérer tes dépenses journalières et mensuelles.

Les Japonais sont doués pour s’organiser, aussi bien en termes de rangement comme on a pu le voir avec Marie Kondo, qu’en termes de gestion d’argent. Pour tenir leur budget, les Japonais utilisent la méthode Kakeibo qu’on pourrait traduire “livre de comptes” en français. Le Kakeibo se présente sous la forme d’un carnet qui te permet de suivre tes dépenses. Ainsi, l’objectif est d’identifier clairement où vont tes dépenses chaque mois, ré-ajuster si besoin et te permettre de prendre des décisions financières plus réfléchies.

En complétant ton Kakeibo, tu as l’occasion de gérer tes dépenses et de les améliorer chaque mois. Ainsi, tu trouveras le moyen d’économiser pour les projets qui te tiennent à coeur (si tu te lances dans l’entrepreneuriat par exemple).

Étape 2 : Se renseigner/faire une enquête métier

Maintenant que tu as une vision globale sur tes besoins et ressources nécessaires, il est temps d’entamer la seconde étape. Celle-ci demande un travail de recherche, de documentation pour obtenir le plus d’informations sur le métier que tu souhaites exercer.

Dans un premier temps, établie une liste des professionnels exerçants dans le milieu que tu convoites. Tu peux débuter ta prise de contact sur les réseaux sociaux via LinkedIn ou Instagram (en fonction du métier).

Par exemple, si tu souhaites te lancer en tant que community manager, pose-toi les questions suivantes :

  • Souhaites-tu travailler en agence ou en tant qu’indépendant ?
  • Où se trouve ces professionnels ?
  • Quels sont les informations dont tu as besoin ?

S’il s’agit d’un domaine dans lequel tu projettes de te lancer depuis quelque temps, il y a surement des professionnels qui t’inspirent.

Ainsi, je te conseille d’en sélectionner au minimum 5 et les contacter individuellement.

Dans l’idéal tu peux :

  • Préparer un message expliquant ta démarche
  • Proposer de répondre à questionnaire
  • Proposer un rendez-vous téléphonique ou physique (c’est l’occasion de se créer un réseau)

Ose aller vers les personnes qui t’inspirent afin de récolter un maximum d’informations pour bien te préparer à ton futur métier. Je peux comprendre que cela puisse être inconfortable pour toi si tu n’as pas l’habitude d’aller facilement vers les autres mais je peux te garantir que c’est une étape qui te fera prendre de l’avance ! Et je te rassure, les gens sont beaucoup plus ouvert qu’on ne le croit pour répondre aux questions et la plupart des personnes que tu contacteras seront ravies de t’aider ! Pour finir, n’oublies pas de te présenter telle que tu es et fidèle à tes valeurs en restant authentique 🙂  

Étape 3 : Identifier les soutiens (entourage)

Lors d’une transition professionnelle, il est important d’être bien entourée, que ce soit de la famille, ton mari, tes proches… assure-toi d’expliquer ta démarche aux personnes de la part de qui tu pourras avoir du soutien. Fait également le point sur les personnes qui pourront t’apporter une aide concrète pour avancer vers ton objectif.

Si tu ne trouves pas de soutien dans l’environnement dans lequel tu te trouves, tu peux aussi te rapprocher de femmes ambitieuses qui ont le même objectif que toi (ou similaire) en intégrant des réseaux pour ne plus te sentir seule. Tu peux par exemple, rejoindre des groupes d’entrepreneures sur Facebook ! L’idée est de pouvoir te créer un environnement positif et bienveillant. Intègre donc un réseau de femmes dont les aspirations se rapprochent des tiennes.

De plus, si tu as du mal à passer à l’action ou que tu ne sais pas par où commencer, il est important de se faire accompagner par des experts qui pourront te guider dans ton cheminement ; ainsi, tu iras plus vite, tu resteras motivée malgré les obstacles et tu auras une marche à suivre claire.

Étape 4 : Construire son plan d’action pour assurer la transition

Chaque nouveau projet nécessite la mise en place d’un plan d’action. T’es-tu demandé de quelle manière souhaites-tu démarrer cette aventure ?

Car si tu n’as aucun plan d’action pour atteindre ton objectif, tu risques de te perdre rapidement dans tes actions. Tu peux être la personne la plus ambitieuse, sans plan d’action, tu te retrouveras facilement noyée dans un flot de tâches, d’idées et de directions. En effet, un plan d’action sans objectif clair n’est pas réalisable et un objectif clair sans plan d’action n’est qu’un rêve.

Tout d’abord, pour assurer ta transition professionnelle, il existe différentes manières de s’y prendre :

  • Rupture conventionnelle
  • Démission
  • Mobilité interne
  • Formation professionnelle financée par l’entreprise
  • Rester salariée et se lancer dans l’entreprenariat
  • Portage salarial

Il y a plusieurs solutions qui s’offrent à toi et tu n’es donc pas obligé de quitter ton poste actuel.

D’ailleurs, nombreuses sont les personnes qui réussissent à entreprendre tout en gardant leur emploi. Quelle que soit la décision que tu prendras, cette dernière doit convenir à :

  • tes besoins et capacités actuels
  • tes attentes et aspirations futures

Pour orienter au mieux tes choix, l’introspection est l’un des moyens par lequel tu y parviendras. Te questionner sur le sujet, te connaître et te découvrir t’offriront une meilleure prise de décisions (suis-je capable d’assumer deux projets à la fois ?)

Enfin, pour avoir un plan d’action clair, je te suggère de te référer à cet article : 5 clés pour avoir un plan d’action qui fonctionne.

Étape 5 : Passer à l’action et ré-ajuster

Une fois que tu as mis ton plan d’action en place et que tu décides de passer concrètement à l’action, il y a une étape à ne surtout pas oublier : ré-ajuster son plan si nécessaire. Cette étape est souvent oubliée voire inexistante. Pourtant, elle reste l’une des plus importantes car elle te permettra de comprendre la pertinence de ton plan d’action. 

En effet, lorsque tu te fixes de nouveaux objectifs, tu ne sais pas forcément combien de temps une tâche va te prendre. Ainsi, pour une tâche que tu avais estimé “rapide à réaliser”, elle te demandera peut-être d’investir 3 h de plus. A contrario, une tâche que tu avais estimé “plus longue à réaliser” te demandera peut-être moins de temps.

Tu peux avoir anticiper certains risques, planifier certaines tâches mais faire face à des imprévus auxquels tu n’avais pas penser : et c’est tout à fait normal, ce sont des choses qui arrivent. En avoir conscience, et te préparer à un éventuel ré-ajustement si besoin te permettra de ne pas abandonner ta reconversion professionnelle.

Afin que tu puisses suivre l’évolution de ton plan d’action, je te conseille fortement de prévoir un moment dans ton planning pour faire le bilan. Tu pourras observer ce qui fonctionne bien et ce qui fonctionne moins.

Pour récapituler

  1. Faire l’état des lieux
  2. Se renseigner/faire une enquête métier
  3. Identifier les soutiens
  4. Construire un plan d’action
  5. Passer à l’action et ré-ajuster

Dans cet article, je t’ai partagé les 5 étapes pour une reconversion professionnelle planifiée et réussie. Prends donc le temps de te questionner, de t’entretenir avec ton entourage et organiser cette transition, au mieux. 

Si tu as besoin de réponses au sujet de l’orientation que tu souhaites prendre, si tu ne sais pas encore quelle est ta voie aujourd’hui (ton Ikigaï) ou bien que tu as une idée de métier (mais encore trop floue…), tu peux dès maintenant réserver ton diagnostic offert avec moi pour en discuter ensemble juste ici : 

Laisser un commentaire