BORE OUT : 5 SIGNES QUI MONTRENT QUE TU T'ENNUIES AU TRAVAIL

Un sondage révèle que 63% des Français sont victimes de bore out, c’est-à-dire qu’ils
s’ennuient à mourir à leur travail…

De nombreux français l’avouent… Ils avouent ne pas apprécier leur travail.

La majorité des personnes interrogés ont cette impression de vide et ce sentiment de faire les choses sans aucun intérêt.

Avec 65%, les femmes sont les principales victimes du bore-out et définissent même leur emploi comme étant « vraiment très ennuyeux ».

Plus de la moitié (51%) déclarent « ne pas bien vivre du tout cette situation »

La plupart d’entre elles cachent le fait de s’ennuyer au travail, et certaines font même pires… font semblant d’être passionnées.

Dans une société comme la nôtre, il est bien vu de rester tard au boulot ou d’être débordé de travail. Il faut travailler dur pour y arriver ! Ok, donc si quelqu’un ose dire qu’il s’ennui terriblement, que pense-t-on de cette personne ? 
« Quelle honte ! »

Pourtant l’ennui n’est pas à prendre à la légère… A dire vrai, on peut même être épuisé d’ennui, et ce trouble a même un nom : le Bore Out.

C’est Peter Werder et Philippe Rothlin qui conceptualisent le syndrome du bore out en 2007. Attention à ne pas confondre avec le burn out qui est l’épuisement professionnel par l’excès de travail – le bore out en quelques mots c’est :  un trouble psychologique dans le monde du travail caractérisé par l’ennui.

Il touche de plus en plus de salariés et se définit par un mal-être engendré par un manque d’épanouissement professionnel. Le pire c’est qu’il est plus fréquent que le Burn Out mais a beaucoup moins de « succès », car peu crédible aux yeux des gens. 

Pourtant il peut avoir des conséquences sur la santé : selon un article nommé « Bored to death » (littéralement « s’ennuyer à mort ») paru dans l’International Journal of Epidemiology d’Oxford en 2010, « les personnes qui s’ennuient au travail ont presque trois fois plus de chance de contracter une maladie cardio-vasculaire que ceux dont l’emploi est stimulant. Sans parler de la dépression, de la fatigue, du stress et du manque d’estime de soi »

 

Le bore out a autant de conséquences sur la santé que le burn out.

Il peut provoquer :

  • la dépression
  • la fatigue chronique
  • le stress
  • l’angoisse
  • les troubles du sommeil
  • la fameuse boule au ventre avant d’aller au travail

     

On peut même ajouter à cela :

  • un manque de motivation
  • un risque d’addiction (alcool, nicotine, drogue…) 
  • un risque de maladie cardio-vasculaire.

     

« Il y a une réelle remise en cause de soi-même et de ses propres compétences. A terme, la personne qui souffre de bore-out peut devenir apathique et ne plus se sentir connectée aux autres », selon certains psychologues.

 

5 signes caractéristiques qui te font savoir que tu es sur le point de faire un Bore-out 

  1. Tu t’ennuies tous les jours au travail !

Loin d’être paresseux, tu souffres d’un état d’insatisfaction professionnelle. Attends, tu n’as pas bossé aussi dur à avoir un Bac + 5 pour trier des documents ou remplir des tableaux Excel….

L’ennui t’épuises moralement et nuit gravement à ton estime (peut-être même des répercussions sur ta vie de famille). Tu augmentes ton niveau à Candy Crush en moins de 5 minutes et tu es le 1er à liker les messages de tes amis sur Facebook.

  1. Tu vas au travail à reculons !

A cause du manque d’épanouissement professionnel, tu as sûrement de l’appréhension de ne rien avoir à faire. Tu ne te sens plus concerné par ce que tu fais. Tu rêves du vendredi soir dès le lundi matin et le travail devient une corvée ! Tu est ponctuel voire en avance dès que c’est l’heure de fin.

  1. Absolument plus rien ne représente un challenge dans ton travail !

A part te lever le matin pour y aller, plus rien ne représente un défi à relever pour toi au travail. Tu fais pourtant croire à tes amis, à ta famille et même à tes collègues que ton emploi te plait… Des tâches qui dans le passé étaient plaisantes à tes yeux deviennent sans intérêt et t’ennuient. Tu travailles au ralenti pour te garder des tâches à faire tout au long de la journée…

  1. Tu es distrait par tout et n’importe quoi !

Tu passes ton temps sur Facebook, Instagram, Snapchat et compagnie plutôt que sur tes emails professionnels. Si encore ça se limitait à ça, tu es régulièrement en train de faire autre chose que ton boulot, comme du shopping en ligne, regarder des vidéos Youtube, des discussions sans intérêts avec des collègues que tu perturbes, etc.

  1. Tu as l’impression de stagner dans ton emploi depuis trop longtemps !

Tu te sens dévalorisé et tu remets en cause tes compétences. Tu oublies tout le temps ce que tu as à faire, ton cerveau devient une vraie passoire. Tu ressens une grosse fatigue le soir, et pas que… Tu es plus lente et pourtant, tu fais des erreurs.

 

« Le plus grand ennui c’est d’exister sans vivre. » – Victor Hugo


Les solutions ?

S’ils sont répétés tous les jours, encore et encore, ces symptômes doivent être un signal d’alarme !

Le premier pas pour sortir du bore out est la prise de conscience.

Trop souvent, les salariés dans cette situation n’osent pas en parler par crainte de perdre leur job, par honte, par peur des conséquences sur leur salaire : « Tu t’ennuies ? Alors pourquoi je te paye autant ? »… 

A force de se laisser envahir par la peur, on en oublie son propre bien-être, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses ! 

Le second pas est la prise de parole, en parler tout simplement.

Le troisième, si aucune mesure n’a été prise dans ton entreprise et que rien ne s’améliore, est de trouver un autre emploi répondant à tes attentes.

Pourtant parfois, ces solutions ne sont pas suffisantes…

Que faire alors si après toutes ces solutions, l’ennui est toujours existante dans sa vie professionnelle ?

Pour reprendre la citation du philosophe Erasme, « Celui qui connaît l’art de vivre avec soi-même ignore l’ennui ». 

Trouver sa voie, trouver sa raison de vivre est aujourd’hui essentiel et indispensable pour son propre bien-être.

Tu as envie de parler de ton bore out avec moi et faire un point sur ta situation aujourd’hui ? Tu peux réserver ton diagnostic offert avec moi par téléphone par ici : prendre rendez-vous.

Comme tu le sais, je suis spécialiste de 
la méthode Ikigaï qui peut t’aider à trouver la raison pour laquelle tu te lèves chaque matin. Une méthode japonaise qui selon les japonais, considèrent que trouver son Ikigaï serait la clé du bonheur.

Alors si tu veux des pistes pour mettre le doigt sur le tien, c’est par ici :

 Ines Zivkovic, ZVK Coaching, le 26 février 2020

 

Partager l'article avec :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin

Laisser un commentaire