LE BURN OUT : ET SI ON POUVAIT L'ÉVITER ?

Burn Out - ZVK Coaching - Ikigaï

Dans cet article, on va aborder un sujet sensible : le burn out, aussi appelé “épuisement professionnel”.

C’est un sujet qui malheureusement revient beaucoup et nous allons voir quels en sont les signes, les causes et comment l’éviter concrètement.

Le burn out se caractérise par
« un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ».

Le
Burn out est un état d’épuisement physique, émotionnel et psychique lié à un état de stress chronique entre soi-même et son travail.

Burnout ou dépression ?


Attention à ne pas confondre avec la
dépression. Le burnout est nécessairement lié au travail, alors que le boulot n’est pas la cause principale de la dépression (toutefois, il peut être un facteur décisif).

Être en situation de
stress chronique est inévitable en cas de Burn out, alors que pour la dépression, c’est le cas une fois sur deux. 

La différence se situe également au
niveau physiologique, c’est-à-dire qu’on constate une carence de cortisol pour le Burn out, et un excès dans un cas de dépression.

Tu l’auras compris, le
Burn out n’est pas une dépression, ni une maladie mentale, mais un ensemble de symptômes (syndrome) résultant de la dégradation du rapport personnel au travail.

 

Les signes du Burn out ?


On se demande alors, comment reconnaître les
signes ? Voici donc quelques indications :

  • sensation d’être « vidée de ses ressources »
  • temps de repos habituels (sommeil, week-end, congés…) ne suffisant plus à soulager la fatigue
  • développement d’une attitude insolente et/ou arrogante au travail et comportements négatifs : diminution de la tolérance face à certaines situations 
  • faible estime de soi 
  • impression de ne plus être à la hauteur…

 

Les causes du Burn out ?

 

  • Diverses causes provoquent l’épuisement professionnel chez une personne, comme :
  • le manque d’autonomie 
  • un déséquilibre entre les efforts fournis et la reconnaissance obtenue (de la part du supérieur (salaire, estime, respect, etc.)).
  • un faible soutien social au travail
  • une situation menaçante et déstabilisante pour l’individu, par exemple quand tu es victime de harcèlement psychologique ou moral, ou quand ton supérieur met en doute ta capacité à accomplir ton travail…

     

Mais aussi des facteurs de risque tels que : 

  • être surchargé de travail, 
  • subir une pression pour travailler plus vite, 
  • manquer de contrôle sur son travail, 
  • être peu récompensé ou reconnu, 
  • recevoir des demandes contradictoires, 
  • se voir imposer des objectifs peu clairs, 
  • disposer de moyens insuffisants ou en décalage avec les objectifs exigés, 
  • affronter un conflit de valeurs, 
  • subir une insécurité de son emploi.

 

Quelles sont les solutions ? 

  • Pour neutraliser ce syndrome, de nombreuses solutions ont été essayées comme :
  • prendre du temps pour soi
  • le Yoga grâce à ses vertus bénéfiques pour le corps et l’esprit
  • la pratique d’une activité sportive permettant l’évacuation de l’hormone du stress
  • repos et soleil pour l’équilibre émotionnel…
  • La méditation ou exercice de relaxation


Toutes ces solutions sont utiles, mais ne fonctionnent que si on s’y prend au bon moment : cela suppose que tu ne laisses pas de côté tes premiers symptômes.

Il est très important d’écouter tes émotions, mais aussi être à l’écoute de ton corps : le corps traduit souvent ce qu’il se passe au fond de toi. 

Mais comme je le dis toujours, aucune de ses solutions ne pourra être efficace si tu n’es pas déjà à la bonne place.

Faire un travail qui ne te plait pas pourra très facilement te mener au burn out. Un métier dans lequel tu ne t’épanouis pas et qui ne donne pas du sens à ta vie te causera toujours des problèmes.

Il te faut une raison de te lever chaque matin, avec enthousiasme et motivation : être dans ton Ikigaï. Ce fameux “pourquoi” qui te donnera toujours la force nécessaire d’avancer même quand tu traverses des situations difficiles. 

Et si tu veux des pistes pour mettre le doigt sur ton Ikigaï, c’est par ici :

Et dis-moi en commentaires si tu as déjà fait face à un burn out ? Quelles ont été les solutions pour t’en sortir ? 

Ines Zivkovic, ZVK Coaching, le 29 janvier 2020

 

Partager l'article avec :

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin

Laisser un commentaire