Comment lancer son business tout en étant salariée ?

Comment lancer son business tout en étant salariée ?

Quelle est la meilleure façon de se lancer dans l’entreprenariat quand on est salariée ? Cette question, tu dois sûrement te la poser si tu as envie de tenter cette nouvelle aventure.

Tu fais bien de te poser la question avant d’envisager cette transition car les idées reçues sont nombreuses à ce sujet.

Tout plaquer et se lancer dans l’entrepreneuriat, possible ou non ?
Oui, mais ce n’est pas forcément l’idéal.

Sachant qu’il n’existe pas de méthode prédéfinie pour se lancer, je t’invite tout de même à découvrir dans cet article des astuces et étapes à suivre pour vivre cette transition plus sereinement.

S’investir à temps plein dans son business

Je vais te partager des éléments de mon expérience personnelle. Lorsque j’ai entrepris ma formation de coach, j’ai fait le choix de quitter mon poste de comptable sans avoir de ressources financières importantes et j’ai pris le risque de tout arrêter pratiquement du jour au lendemain pour me consacrer pleinement au coaching. Dans mon cas, le choix était évident puisque ma situation professionnelle ne me convenait plus du tout, et j’étais à la limite d’une crise. J’avais besoin de prendre un nouveau départ.

Je me suis donc lancer pleinement dans mon activité et j’ai pu en vivre rapidement.

Voici les avantages et inconvénient de ce cas de figure.

Inconvénient principal : Risque financier et stress au quotidien de l’avenir

Je n’avais plus cette stabilité financière et j’ai dû faire face à des moments de stress. Je n’avais pas d’autres choix que de m’investir à 1000% pour me dégager un revenu convenable. 

Avantage principal : plus de temps pour travailler sur son projet et détermination de réussir

Comme je ne m’étais pas laisser d’autres choix que de réussir, je n’avais pas mis en place de plan B (redevenir salariée et comptable n’était plus une option). J’avais le temps de travailler à temps plein sur mon business. Et grâce à ce temps, j’étais extrêmement déterminée à avancer et à donner le meilleur de moi-même.

Mon exemple n’est pas forcément le meilleur à suivre puisqu’il implique forcément des risques mais c’est une option qui est tout à fait possible.

 

S’investir à temps partiel dans son business

Il est vrai que nous sommes dans une ère où l’entreprenariat est valorisée (voire idéalisé) et c’est un statut qui intéresse de plus en plus de monde. Cependant, si tu es encore salariée, tu as l’opportunité de d’utiliser ce “statut” à ton avantage sans prendre de risques démesurés.

Dans cette situation, il est à noter que ton emploi actuel (que tu y sois à l’aise ou pas), ne doit pas être un plan B en cas de difficulté dans ton projet entreprenarial.

Garde à l’esprit que ce n’est qu’un moyen pour assurer ta transition en toute sérénité.

Quoi qu’il en soit, tu seras confronté à des difficultés mais le plus important reste le chemin parcouru et les résultats.

Voici les avantages et inconvénients dans ce cas de figure :

Avantage principal : stabilité et sécurité financière pour assurer ta transition

Ta stabilité et ta sécurité financière t’offriront une tranquillité d’esprit. Tu pourras également plus facilement investir dans ton business (selon tes moyens).

Inconvénient : Moins de temps pour ton projet

Le temps… Tu ne pourras pas t’investir pleinement dans ton projet, ce qui te demandera de faire preuve d’une grande patience et d’une organisation en béton afin de dégager des résultats satisfaisants pour quitter ton job en tant que salariée.

Concrètement, comment combiner salariat et entrepreneuriat ?

Comme tu as pu le voir dans les points précédents, l’objectif est que tu puisses assurer pleinement la transition en prenant le plus de précautions.

Voici les différentes étapes que je te suggère de suivre pour optimiser tes ressources.

1. Se donner une deadline pour poser les fondations de ton business

“Un objectif sans date butoir s’appelle un rêve”

Milton Erickson

La première étape est donc de faire de ton rêve une réalité. En te fixant une deadline, tu rendras plus concret ton projet.

De plus, cela te donnera une meilleure visibilité et tu pourras ainsi estimer le temps, l’implication et les tâches à effectuer pour poser les bases de ton business, c’est à dire : les actions principales qui permettront de définir clairement ton projet et comment en vivre. 

2. Gérer tes finances avec la méthode Kakeibo

La gestion de tes finances deviendra un incontournable lorsque tu seras indépendante. Je te conseille donc de suivre la méthode Kakeibo des Japonais, devenue une référence dans le domaine.

Je t’en parle d’ailleurs dans cet article.

3.  Prévoir un budget de ton salaire pour investir dans ton business (coaching, outils…)

Entreprendre nécessite l’acquisition de nouvelles compétences/connaissances.

En faisant l’état des lieux de ton projet, tu pourras définir ce dont tu auras besoin (pour commencer) et investir personnellement.

Prends le temps d’établir un budget, d’économiser et d’investir.

4. Le soutien de ton entourage

Lorsque tu te lances en tant qu’entrepreneure, tu entres dans un monde totalement nouveau (et différent) du salariat. Cette aventure te demandera un investissement qui ne sera pas forcément compris par ceux qui partagent ta vie (époux, enfants, parents).

C’est donc l’occasion de les préparer en leur expliquant ton projet afin d’assurer un équilibre vie privée – vie professionnelle.

5. Sacrifier (durant un moment) sa vie sociale

Pendant une période, il sera nécessaire voire indispensable de réduire tes sorties au cinéma, restaurant et soirées entre amis. Il ne s’agit pas de te couper du monde mais de prendre du recul et investir plus de ton temps dans ton business. Ainsi, apprendre à dire non est un élément clé pour être productive et rester focus sur tes objectifs.

6. Rester focus

“Reste focus”. Cette injonction, tu l’as surement entendu et lu à plusieurs reprises.

C’est l’une des clés de la réussite : Rester focus.

Tu rencontreras des obstacles, devras faire face à des difficultés (très souvent au moment où tu t’y attends le moins) mais n’abandonne pas. C’est en restant focus sur ton objectif (sans avoir de plan B) que tu seras davantage déterminé à réussir.

Accroche-toi donc et reste concentré sur ta vision.

7. Prévoir un temps dédié à son business

En tant que salariée, il est évident que ton temps doit être géré au mieux pour faire avancer ton business.

Dans ce cas, je te conseille de suivre la matrice d’Einsenhower, un outil efficace et simple à utiliser.

8. Un principe à retenir : la Loi de pareto

Le temps est une denrée rare voire très précieuse. C’est pourquoi, avant de te lancer, prends en compte cette notion pour être plus efficace et productive.

Comment ? En appliquant la loi de Pareto dont le principe est le suivant : 80% des effets sont produits par 20% des causes.

En d’autres termes, assure-toi que le temps passé sur ton projet soit productif. Prends le temps d’identifier les tâches prioritaires qui feront avancer ton projet de la façon la plus efficace et efficiente possible.

Par exemple, si tu passes trop de temps sur ton logo, tu t’apercevras rapidement que ce n’est pas une tâche qui te permettra de vivre concrètement de ton activité.

9. Avoir un plan d’action en béton

Pour aller au bout de ton projet, tu as besoin d’un plan d’action qui te permettra d’atteindre ton objectif.

Mais comment se fixer un objectif ?

Comment l’atteindre et quelles étapes suivre ? Je te détaille tout ceci dans cet article

10. Et pour terminer : gérer la fatigue en se ressourçant et prévoir du temps pour soi

Lorsque tu entreprends, le désir d’avancer et de réussir devient omniprésent. Tu feras face à des périodes de fatigue et de stress. Également, à certains moments, la gestion des émotions pourraient devenir compliqué.

Tu restes avant tout un être humain avec des besoins. Prévois donc du temps pour toi afin de te ressourcer et mieux gérer la fatigue. Le tout est de trouver le rythme qui te convient sans t’essouffler en cours de route, celle de l’aventure entrepreneuriale.

Vers la liberté

Qu’il s’agisse d’être libre de gérer ton temps, tes finances, ton équilibre de vie, de choisir tes collaborations, l’entreprenariat offre de nombreux avantages mais tout ceci s’obtient avec le temps.

Ton investissement de départ et tes sacrifices ne seront nécessaires que durant une période mais c’est à ce moment que tout se joue.

Sois patiente et tu récolteras les fruits de ton travail car tous tes sacrifices paieront.

Et le plus important, pour avoir une détermination et un engagement aussi profond, il est nécessaire d’être dans ton ikigaï. C’est donc la condition ultime pour avoir la force et l’énergie de lancer ton business  : aller vers un projet qui te ressemble et qui te fait vibrer.

Ainsi, tout ton investissement aura un sens puisque tu sauras profondément pourquoi tu le fais. 

Laisser un commentaire