Les 4 pièges du développement personnel

Les 4 pièges du développement personnel

Le développement personnel est un domaine complexe qui mérite, selon moi, un éclaircissement.

Entre tendance et bénéfice réel, il reste cependant l’objet de questionnements.

Qu’est-ce que le développement personnel ? Quels sont les principaux pièges à éviter ?

Dans cet article, je vais te lister les principaux pièges du développement personnel qui, d’après moi sont à éviter.

Erreur n°1 : Ne pas faire de tri dans le développement personnel

Je vais te donner une définition simple du développement personnel : il consiste à se développer personnellement pour atteindre ses objectifs.

En effet, malgré un vaste domaine qui comprend l’hypnose, l’art thérapie, la sophrologie (pour ne citer que ces exemples) la démarche reste la même :

SE DEVELOPPER.

Je peux comprendre qu’il y ait une multitude d’informations et que faire le tri n’est pas une mince affaire.

En effet, ce constat est le fruit d’une observation car en tant que coach, je peux t’assurer que j’en ai entendu des vertes et des pas mûres…

“Le développement personnel c’est une secte” ” C’est de l’arnaque”…

C’est bien pour te mettre en garde contre que ces croyances que je te partage ces quelques pièges à éviter.

Alignement et conviction

Je l’admets, il y a dans le développement personnel de nombreuses pratiques, croyances et courants de pensée. Mais, est-ce une raison pour tout rejeter ?

Par exemple, tu es croyante et tu as tout de même besoin de changer ou améliorer des aspects de ta vie.

Avant d’entreprendre un changement quelconque, tu vas devoir faire un travail sur toi, soit te développer personnellement. 

En naviguant sur internet, tu découvres un livre qui semblerait t’apporter des éléments de réponses. À la lecture, tu es emporté par le contenu.

Simple et pratique, tu y retires des bénéfices évidents tels que des astuces pour lâcher prise afin d’augmenter ta productivité.

En approfondissant ta lecture, tu découvres le karma, un concept qui est totalement contraire à ta croyance religieuse. Vas-tu rejeter tout le contenu du livre ?

Je pense que non. Il serait plus judicieux de prendre du recul et d’accepter sur ce quoi tu es aligné et omettre le reste.

La responsabilité

Quelles que soient tes croyances, tes valeurs et tes convictions, je te conseille de garder un esprit critique.

Pourquoi ? Car tu peux être facilement influencé par les 2 extrêmes : ceux qui prennent tout et ceux qui ne prennent rien.

Or, en tant que croyante, tu connais le but de ta présence sur terre. Pour l’atteindre, tu n’as pas besoin de te surpasser ? De faire un travail d’introspection ?

Te connaître pour mieux agir ?

Tu t’es sûrement déjà posé cette question : le développement personnel est-il compatible avec la religion ? Je te renvoie à l’article “Quel est le sens de ta vie” qui te donnera des éléments de réponses.

Maintenant que tu te sens plus à l’aise avec ce terme, tu as entrepris de changer et mets en pratique quelques astuces. Super, tu vois une évolution et ton entourage aussi.

Dans ce cas de figure, voici le deuxième piège à éviter.

Erreur n°2 : Manquer d’humilité

Lorsque tu prends la décision de changer, tu t’attends à une évolution de ta personne, à découvrir la meilleure version de toi-même. N’est-ce-pas ?

Il s’agit de TA meilleure version et pas celle des autres.  Il est normal que tu observes un changement sur tes pensées, ton système de croyance, ta vision sur certains traits de caractère et comportements.

Cependant, n’oublie pas cela :

  • Tout le monde ne s’intéresse pas au développement personnel
  • Chaque personne qui entreprend un changement le fait à son rythme
  • Chacun se développe sur un aspect important de sa vie.

L’impact de ton développement personnel

Je te fais voyager dans le temps. Tu décides de travailler sur ta jalousie. Un aspect qui a une importance dans ta vie, qui t’affecte ainsi que  ton conjoint et ton entourage.

Cette jalousie t’emprisonne dans tes pensées et tu es toujours à la recherche du plus petit détail. Tu scrutes les moindres faits et gestes de ton conjoint, espionnes ses appels et SMS.

Avec beaucoup d’efforts, de travail sur toi et de soutien de ton entourage, tu parviens à te libérer de ces chaines.

Quelques mois plus tard, tu assistes à une crise de jalousie de l’une de tes amis. Au fond de toi, tu te dis ” je ne comprends pas pourquoi elle est jalouse. Si elle savait à quel point ça peut détruire son couple”…

Cette petite pensée secrète, c’est l’un des pièges à éviter. Nous sommes toutes différentes et n’avons pas les mêmes capacités. Une chose facile pour toi peut être difficile pour d’autres.

Fais preuve d’humilité, de compassion et de bienveillance envers celles et ceux qui ne sont pas arriver à ton niveau.

Encore mieux, tu peux les aider en leur partageant ce qui t’as aidé à avancer :).

Erreur n°3 : Culpabiliser à la moindre erreur

Lorsque l’on avance et que l’on évolue, nous avons tendance à oublier celle que nous avons été. Cette version de nous semble si loin tant nous avons parcouru du chemin.

Tandis que tu chemines vers un plein accomplissement, tu flanches.

Tu as décidé de ne plus te plaindre sauf que le changement prend du temps. Ainsi, tu te surprends à te plaindre dans un moment d’inattention (tout ne se contrôle pas). Cette situation ne doit pas être une fatalité pour toi.

Je te partage un livre dont le titre m’a interpelé : L’art subtil de s’en foutre de Mark Manson, écrivain et blogger américain.

“Il faut en finir avec la pensée positive. Soyons honnêtes : parfois tout va de travers, et il faut faire avec.”

Mark Manson.

Il est tout à fait normal de faire des erreurs et ce n’est pas grave. C’est déjà une grande victoire pour toi que de travailler sur toi alors ne culpabilises pas.

Erreur n°4 : Penser que le coach apporte le bonheur

Ce dernier point que j’aborderai résumerai à lui seul les pièges du développement personnel.

Dans le premier point, je t’ai partagé les idées reçues sur le développement personnel. Il en est de même pour les coachs.

” Le coaching c’est de l’arnaque” “les coachs sont des vendeurs de rêves” etc…

Le coach apporterait-il le bonheur ? Qu’est-ce que le bonheur ?

Le bonheur

D’après le site Dico philo, le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il ne suffit pas de ressentir un bref contentement pour être heureux. Une joie intense n’est pas le bonheur. Un plaisir éphémère non plus. Le bonheur est un état global.

Qui est le plus même de te procurer cet état de satisfaction global ? Qui mieux que toi peut te donner cet apaisement profond, ce bien être itinérant ?

Tu l’auras compris, l’accès au bonheur est la clé que toi seule détient.

Ne donne pas ce pouvoir à une tierce personne.

Définition de “coach”.

Le terme coach est un anglicisme qui désigne l’entraineur. De ce fait, il accompagne les équipes à atteindre leur objectif.

Dans le développement personnel, la fonction du coach est très simple : accompagner le coaché à la réflexion.

Les croyances

Pourquoi il y a-t-il des idées reçues sur les coachs  ? Selon moi, le métier reste méconnu par celles et ceux qui pensent que le coach amène le bonheur. 

Il est important de notifier qu’aucun coach n’a la solution miracle à tes problèmes! Il va s’assurer de t’amener vers la voie que tu souhaites grâce à des méthodes et outils.

Pour ma part, lorsque j’accompagne une cliente, je la considère comme une héroïne.

En effet, j’estime qu’elle chemine vers la recherche de sa mission de vie. Elle a entrepris une démarche tellement profonde et lourde de sens.

Voici quelques points important sur le coach  :

  • Il n’est pas meilleur que toi car son rôle est de t’accompagner vers l’accomplissement de tes objectifs
  • Il n’apporte pas le bonheur. Nous l’avons vu plus haut, le bonheur t’appartient
  • Il ne résout pas les problèmes mais te mènes vers une réflexion profonde
  • Il n’a pas réponses à toutes les questions et ne sait pas mieux que toi ce que tu dois faire (tu restes l’actrice principale de ta vie)

À travers cette énumération, j’en profite pour te mettre en garde contre les vendeurs de rêves.

Tu es l’actrice principale de ta vie

Pour finir, rappelle-toi qu’en tant qu’être humain, nous sommes interdépendants

Il n’y a pas de personne meilleure qu’une autre, nous restons seulement des causes les uns pour les autres.

Quel que soit l’accompagnement dont tu auras besoin, ne sous estime jamais ta valeur car tu as été accompagné. Un coach reste une personne externe à ta vie tout en voulant t’aider à cheminer vers ce qui est important pour toi.

Prends note des 4 principaux pièges du développement personnel selon moi.

  1. Ne pas faire de tri dans le développement personnel
  2. Manquer d’humilité
  3. Culpabiliser à la moindre erreur
  4. Penser que le coach apporte le bonheur

Si cet article t’a plus, n’hésite pas à en faire profiter ton entourage !

Laisser un commentaire